Vous êtes ici : accueil > MA VILLE > Culture > Animations culturelles municipales > Animations du musée Despiau-Wlérick > Historique des animations du musée 2015




Historique des animations du musée 2015

● ARTE FLAMENCO :  Expositions / Exposiciones / Exhibitions

­Du 7 au­ 25 juillet au (fermée le 14 juillet)
10h-19h pendant le festiva­l / 10h-12h et 14h-18h après le festival
Ces deux expositions sont prêtées par l'Instituto Andaluz del Flamenco de la Junta de Andalucía
­arteflamenco.landes.f­r­

­DAVID VAAMONDE "SENTIMIENTOS" | Sculptures
Aluminium, bronze, granit noir. David Vaamonde travaille ces matériaux pour créer ses figures féminines, élégantes et subtiles, voire sereines. "Dans le flamenco, la femme est énergie, action, réaction, contraction. Dans la vie, également " déclare Vaamonde à propos de son exposition. ­

"MANOLO CARACOL, UN CANTAOR DE LEYENDA" | Exposition
Manuel Ortega Juárez, connu sous le nom artistique de Manolo Caracol, est l'un des grands mythes du flamenco. L'exposition a été réalisée en 2009 par l'Instituto Andaluz del Flamenco à l'occasion du centenaire de sa naissance. Les 16 panneaux qui la composent retracent la vie et l'oeuvre de l'artiste au travers de photographies inédites, documents officiels, affiches et objets issus des archives de Manuel Cerrejón et d'autres collections privées.
­ image : Photo sculpture David Vaamonde­­­
image : Visuel drapeau espagnol ­­­Del 7 al 25 de julio (cerrado el 14 de julio)
10.00-19.00 durante el festival / 10.00-12.00 y 14.00-18.00 después del festival
­Estas dos exposiciones han sido prestadas por el Instituto Andaluz del Flamenco de la Junta de Andalucía.

DAVID VAAMONDE "SENTIMIENTOS" | Esculturas
Aluminio, bronce y granito negro. David Vaamonde trabaja estos materiales para dar vida a sus figuras femeninas, elegantes, sutiles e, incluso, serenas. «En el flamenco, la mujer es energía, acción, reacción, contracción. Como en la vida», declara Vaamonde en relación a su exposición.

"MANOLO CARACOL, UN CANTAOR DE LEYENDA" | Exposición
Manuel Ortega Juárez, conocido artísticamente como Manolo Caracol, es uno de los grandes mitos del flamenco. La exposición fue realizada en 2009 por el Instituto Andaluz del Flamenco con motivo del centenario de su nacimiento. Las 16 tablas que la componen repasan la vida y obra del artista a través de fotografías inéditas, documentos oficiales, carteles y objetos procedentes de los archivos de Manuel Cerrejón y otras colecciones privadas.

image : Visuel drapeau anglais­ ­­From 7 to 25 July (closed on 14 July)
10 a.m.-7.p.m. during the festival / 10 a.m.-12 p.m. and 2 p.m.-6 p.m. after the festival.
­ These two exhibitions are presented by the Instituto Andaluz del Flamenco de la Junta de Andalucía

DAVID VAAMONDE "SENTIMIENTOS" | Sculptures
Aluminium, bronze, black granite. David Vaamonde works with these materials to create his elegant, sub­tle and serene female figures. "In flamenco, women represent energy, action, reaction, contraction, as they do in real life" remarks Vaamonde on his exhibition.

"MANOLO CARACOL, UN CANTAOR DE LEYENDA" | Exhibition
Manuel Ortega Juárez, known by his artistic name, Manolo Caracol, is one of flamenco's great legends. The exhibition was put on in 2009 by Instituto Andaluz del Flamenco for the occasion of the centenary of his birth. The exhibition consists of 16 panels that retrace the artist's life and works through unpublished photographs, official documents, posters and items retrieved from Manuel Cerrejón's archives and other private collections.

­Plaquette du musée­ ­­ ­
Télécharger le ­Programme­ des animations du musée été 2015 (pdf 1,1mo)­­
Télécharger le ­Programme­ des animations du musée Automne 2015 (pdf 1mo)­­
Télécharger le ­Programme­ des animations du musée hiver 2016 (pdf 450ko)­­­


De Rodin à Kretz - Le cabinet d'arts graphiques du musée Despiau-Wlérick exploré à travers le récolement décennal
Du 19 septembre 2015 au 18 décembre 2015
À travers une sélection d'oeuvres graphiques choisies, la mise en œuvre du récolement décennal des collections permet de présenter un panorama de la collection de dessins du musée Despiau-Wlérick depuis la fin du 19ème siècle jusqu'à nos jours.

image : dessin Auguste Rodin, Nu, mine de plomb sur papier
Auguste Rodin, Nu, mine de plomb sur papier
Avec la dédicace : "Offert à mon ami Despiau"



Conférences­­­
Le musée propose chaque mois une conférence en lien avec sa programmation ou avec l'actualité des expositions présentées dans les musées français. Les conférenciers invités, historiens d'art, conservateurs, universitaires, viennent apporter à Mont de Marsan un re­gard nouveau en lien avec la collection du Musée Despiau-Wlérick (monographies d'artistes de l'entre-deux-guerres, histoire de la sculpture et de ses techniques, grands chantiers muséographiques).­
Le programme est présenté sous­ réserve de modifications éventuelles.
­ ­
Les conférences se tiennent dans la salle de conférences du musée. L'accès est libre dans la mesure des places disponibles.­

● Samedi 12 septembre 2015, 15h
Charles Despiau, sculpteur mal-aimé
par Elisabeth Lebon, Historienne de l'art, Paris
"Charles Despiau, un sculpteur mal-aimé", tel est le titre évocateur de la grande exposition monographique récemment organisée par le musée néerlandais de Beelden-aan-Zee (novembre 2013 à janvier 2014), accueillie ensuite par la Gerhard-Marcks-Haus de Brême.
Reconnu de son vivant en tant que sculpteur majeur par les acteurs de la modernité à laquelle il était unanimement rattaché (artistes eux-mêmes, critiques, grands collectionneurs), il exposa non seulement aux côtés de Maillol et de Bourdelle, mais aussi de Brancusi, d'Henri Laurens, de Lipchitz, de Picasso, de Giacometti et suscita l'admiration de jeunes artistes aussi importants que Germaine Richier. Il fut pourtant, de son vivant comme après sa mort, essentiellement reconnu par l'étranger : Etats-Unis, pays nordiques, Japon...
Despiau est aujourd'hui encore dans son propre pays un homme réprouvé, et un artiste très peu montré dont l'oeuvre est au mieux amoindrie, généralement décriée, voire violemment rejetée­.
  image : Couverture livre Charles Despiau de Claude Roger Marx - Éditions Gallimard
­Couverture livre de Claude-Roger Max, Charles Despiau
Collection "Les sculpteurs nouveaux"
Avec l'accord des Éditions Gallimard
Cette conférence tentera de cerner les étranges rapports qui existent toujours entre ce grand sculpteur français dont l'oeuvre ne se résigne pas à disparaître, et sa propre patrie qui l'a rejeté avec une étonnante constance.

Le musée Despiau-Wlérick a commandé un ouvrage de référence consacré à Charles Despiau aux éditions Atlantica. La rédaction a été confiée à Elisabeth Lebon, spécialisée en sculpture moderne et auteur d'une thèse de doctorat sur Charles Despiau­

● Samedi 10 octobre 2015, 15h - ANNULÉE
Le "Groupe des Neuf"
par Solenne Auger, Historienne de l'art, Paris


Activités pédagogiques et familiales
Le Service éducatif des musées élabore un programme d'activités pédagogiques pour le jeune public autour de la collection permanente et des expositions temporaires du musée.
­
● ­ Au musée en famille
Pour le public familial
Enfants, parents et grands-parents, ... tous sont invités à découvrir et à partager ensemble ce moment au musée Despiau-Wlérick. Voir des photos du "Musée en famille"
Uniquement sur inscription auprès du Service éducatif du musée - Nombre de place limitées Horaire : 14h30 - Durée : 1h30 - RDV au musée
Tél : 05 58 75 00 45 - mail : karine.beaudet@montdemarsan.fr ­
­
Les dates : ­
  • ­7 et 28 juillet 2015 / Pour les 4 -6 ans
    La sculpture dans tous les sens : une visite suivie d'un atelier privilégiant le toucher,  le regard, l'écoute et même l'odorat ! Une première approche de la sculpture pour les plus jeunes.
  • 16 juillet 2015 / Pour les 7-11 ans
    Énigmes au musée : un parcours ludique est proposé dans le musée et la galerie d'exposition temporaire.­
image : photo enfant en séance modelage au musée Despiau-Wlérick­
­● Programme pour les groupes scolaires de la maternelle au secondaire.
Téléchargez le programme (452­ko)





Le musée­ Despiau-Wlérick s'invite à la Villa Mirasol­
­ ­ ­
La Villa Mirasol et la Ville de Mont de Marsan, en collaboration avec l'Office de Tourisme du Marsan s'associent pour un événement unique. En préfiguration de son ouverture prochaine, la Villa entrouvre ses portes le samedi 27 juin.

­Le temps d'une soirée, de 20h30 à minuit, une nocturne exceptionnelle permettra de découvrir, sur in­scription préalable, un florilège d'œuvres issues des collections du musée Despiau-Wlérick. Cette présentation temporaire, dans les salons rénovés d'une des demeures emblématiques de Mont de Marsan, s'inscrit dans le cadre d'une convention qui sera signée ce jour là pour le développement d'un programme de partenariat avec le Musée Despiau-Wlérick.­
Les œuvres de Georges Chauvel, Marcel Mérignargues, Henri Tayan et Robert Wlérick, datant des années 1910 - 1930 et contemporaines de la villa, seront visible, par tous ceux qui en franchiront la porte.­
image : Affiche le musée sinvite à la villa Mirasol
Après dix mois de travaux, la reconversion de la Villa Mirasol en hôtel-restaurant, est en passe de s'achever. Le bar à vins et le salon de thé devraient ouvrir au mois de juillet.
L'ouverture de l'hôtel interviendra en cours d'été tandis que celle du restaurant est prévue pour l'automne ( www.facebook.com/VillaMirasol).

Visites guidées gratuites, toutes les demi-heures à partir de 20h30, sur inscription préalable auprès de l' Office de tourisme du Marsan / Tél : 05 58 05 87 37
­ ­ ­
● Samedi 13 juin 2015, 15h
Influences et évolution de la céramique après 1918 : René Buthaud (1886-1986)
par France de Forceville, Historienne de l'art, Paris
René Buthaud, né à Saintes en 1886, arrive à l'âge de six ans à Bordeaux qui deviendra sa ville d'adoption jusqu'à son décès en 1986. Formé à l'école des Beaux-Arts, il remporte un Grand Prix de Rome de gravure en 1914, quelques jours avant d'être mobilisé. Ce n'est qu'en 1918, au retour de la guerre, qu'il décide de devenir céramiste. Il choisit alors de privilégier le "décor historié" renouant ainsi avec la tradition des faïences françaises laissant une oeuvre très personnelle, d'une grande richesse créative. Il fut admiré et ami des plus célèbres artistes de son époque et reconnu par tous comme l'un des plus grands céramistes de la période "Art déco" dont il fut le dernier survivant.
­
René Buthaud, Vase à trois personnages, 1921 - cliché Galerie de Forceville, Paris­
imahe : Photo Vase à trois personnages de René Buthaud 

● Samedi 30 mai­ 2015, 15h
Chronique curieuse du patrimoine ancien des Landes
p­ar Hervé Barrouquère, Archéologue, Mont de Marsan
 Découvertes archéologiques anciennes ou récentes, bâtiments pluriséculaires inscrits dans le paysage mais auxquels on ne prête plus garde... autant d'éléments qui viennent parfois questionner les grandes étapes du peuplement des Landes, l'Histoire ou la diffusion des techniques et des objets. à travers plusieurs exemples marquants, nous découvrirons des aspects méconnus du Patrimoine ancien du département, au-delà des idées reçues et en accord avec les données les plus récentes de la recherche.
­
­ image : Photo Phiale Aubagnan­
Phiale d'Aubagnan
collection Dubalen, Mont de Marsan
cliché Hervé Barrouquère


La nuit européenne des musées
­ ­Chaque année, en mai, le Musée Despiau-Wlérick­ ­ participe à la ­Nuit européenne des musées.

La 11e édition de la Nuit Européenne des Musées s'est déroulée le samedi 16 mai 2015. Cette manifestation nationale qui dépasse les frontières françaises était l'occasion pour le musée Despiau-Wlérick de présenter un programme spécial en dévoilant à la fois un nouvel aménagement et en programmant des animations grand public variées.

PROGRAMME

Visite guidée de l'exposition temporaire
Exposition "De l'ombre à la lumière acte V - Nouvelles acquisitions 2012-2014" / 15h

Déambulation libre dans le musée
De 20h à minuit­
­ ­ image : Affiche nuit des musées 2015­­­­
Réouverture et visite de la terrasse du donjon Lacataye
Dès 20h, le public pourra s'inscrire (groupe de 19 personne maximum) pour participer à la visite de la terrasse réaménagée
Après rénovation et mise en place de conditions de sécurisation, la terrasse du musée est de nouveau accessible au public. À cette occasion, afin de marquer l'intérêt touristique de ce point de vue exceptionnel­, des tables panoramiques ont été installées­, assurant un complément utile aux différentes visites proposées par l'Office du Tourisme. Par la suite, afin de répondre aux exigences de sécurité quant à l'accueil du public, la terrasse ne sera accessible qu'à la demande, dans le cadre de visites guidées, d'animations. Un accès sera possible pour les visiteurs individuels. Les demandes seront formulées auprès du personnel d'accueil, dans la limite de 19 personnes maximum. Une visite incluant l'accès à la terrasse est en cours de réflexion entre l'Office du Tourisme et le musée.

Inauguration de la nouvelle salle d'arts graphiques
Dès 20h, un accrochage éphémère spécial "Nuit des Musées" d'oeuvres graphiques issues du fonds de dessins du musée sera proposé
Afin de pouvoir exposer les oeuvres de l'important fonds graphique du musée Despiau-Wlérick (environ 11000 pièces), une des salles du premier étage du "Donjon" Lacataye a été réaménagée dans la perspective de pouvoir proposer une programmation d'expositions temporaires autour de ce fonds (trois expositions par an). La première exposition sera présentée à la rentrée de septembre 2015 autour d'une sélection d'oeuvres graphiques repérées lors des opérations de récolement menées par l'équipe du musée.

Journées Européennes du Patrimoine
­­En septembre, lors des Journées Européennes du Patrimoine, le Musée Despiau-Wlérick propose un programme d'animations variées.­

Les Journées du Patrimoine 2015 auront lieu les 19 et 20 septembre 2015.

Thème 2015 : ­"Le patrimoine du XXIe siècle, une histoire d'avenir­"
image : affiche des journées européennes du patrimoine­­­
Programme du musée en 2015 :­ à venir

Programme du musée en 2014 (20 et 21 septembre) :­
SAMEDI ET DIMANCHE
Visites libres 10h-12h /14h-18h
Le musée occupe différentes maisons romanes du 14e siècle réhabilitées pour accueillir la collection municipale de sculptures figuratives et la collection d'histoire naturelle.
SAMEDI
• Invitation au voyage à 15h
Une rencontre poétique pour petits et grands autour de lectures d'extraits de textes d'écrivains et de poètes contemporains de Charles Despiau par la conteuse Mary-Luce Pla.
• Visite guidée à 16h30
Exposition d'Arlette Ginioux, rétrospective par Christophe Richard, conservateur en chef du musée.
DIMANCHE
Visite guidée à 11h
L'Exposition internationale de 1937 à travers les collections du musée Despiau-Wlérick par Christophe Richard, conservateur en chef du musée.

Télécharger ­­­le programme complet du week-end sur le Marsan (pdf 1,1M­­o)


­ ● Samedi 11 avril 2015, 15h
La rénovation du m­usée Massey de Tarbes
Par Nicole Zapata-Aubé, Directeur des musées de Tarbes
L'histoire d'un musée est souvent liée à des personnages, érudits, rêveurs, ambitieux, passionnés, aventuriers… l'histoire du musée Massey n'échappe pas à la règle.
­
Tout commence avec Placide Massey, botaniste, passionné du monde des plantes il est tour à tour directeur des jardins de la reine Hortense, directeur des jardins du Petit Trianon puis directeur adjoint du muséum d'histoire naturelle de Paris.
Rêvant les jardins des grands de ce monde il décide, au milieu du 19ème siècle de construire son propre palais au milieu d'un parc… il ne verra jamais son rêve se réaliser, il meurt prématurément en léguant sa fortune à sa ville natale pour accomplir sa mission.
Aujourd'hui le palais de placide Massey est un musée. Cette présentation se propose de vous raconter les 150 années de son histoire.­
­ image : Photo collection Historique des Hussards du musée Massey­
De l'ombre à la lumière acte V - Nouvelles acquisitions 2012­-2014
­Du 28 mars au 14 juin 2015

Le musée Despiau-Wlérick est reconnu pour sa politique d'acquisition d'oeuvres très dynamique. Elle renforce régulièrement un des fonds les plus significatifs pour la sculpture figurative du 20ème siècle en France.
­  image : affiche ombre et lumière acte 5 à Mont de Marsan­ Riche de plus de deux mille trois cent sculptures et plus de onze mille dessins, le musée Despiau-Wlérick présente à intervalles réguliers ses nouvelles acquisitions. Pour cette exposition, une sélection de 86 oeuvres (sculptures et peintures) a été réalisée, les oeuvres graphiques faisant l'o bjet d'une présentation distincte.
Parmi ces oeuvres, on évoquera plus particulièrement des artistes comme Raymond Delamarre, Charles Despiau, Alfred Halou, Marcel Mérignargues, Jane Poupelet ou Robert Wlérick, mais aussi des artistes encore absents de la collection comme Paul Belmondo ou Henri Laurens.
  • Un catalogue a été publié à l'occasion de cette exposition.
  • Visites guidées de l'exposition : samedis 18 avril, 16 mai et 6 juin 2015 à 15h­
  • Télécharger le ­­­Dossier de Presse­ (pdf 1,5Mo­)

­Plaquette du musée­ ­­ ­
Télécharger le ­­Programme­ des animations du musée printemps 2015 (pdf 477ko)­­ ­

● Samedi 21 mars / Cinéma au musée­­­

­
image : Affiche cinéma au musée

- à 14h ­ / Projection du long-métrage "L'artiste et son modèle"
De Fernando Trueda  / Avec Jean Rochefort, Aida Folch, Claudia Cardinale.
Meilleur réalisateur au Festival de San Sebastian 2012, 13 nominations aux Goya 2013.
Projection suivie de la conférence sur Aristide Maillol à 16h30 (cf ci-dessous)

­ image : Photo film artiste et son modèle­

Résumé du film : ­Été 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole. Marc Cros, célèbre sculpteur, vit une retraite paisible avec sa femme Léa, anciennement son modèle. Fatigué de la vie et de la folie des hommes, il est à la recherche d'une inspiration nouvelle, mais rien ne semble le sortir de la monotonie ambiante. En hébergeant Mercé, une jeune espagnole échappée d'un camp de réfugiés, le vieil artiste découvre une nouvelle muse et retrouve le goût du travail. Il démarre alors la sculpture de sa dernière oeuvre…­ ­ En savoir plus­ ­
­­
­­- à 16h30 / ­­­ "Aristide Maillol (1861-1944)"
Conférence par Jean-Paul Monery, Conservateur en chef du Patrimoine, L'Annonciade, musée de Saint-Tropez­
Dans le cadre du Cinéma au musée / Conférence précédée de la projection du film L'artiste et son modèle à 14h (cf Cinéma au musée ci-dessus)
À l'issue de la projection du film "L'artiste et son modèle", il semblait intéressant de présenter une conférence sur Maillol qui a inspiré le scénario du film.
Jean-Paul Monery (Conservateur en chef du Patrimoine, L'Annonciade, musée de Saint-Tropez) évoquera le parcours de l'artiste et différents aspects de son oeuvre. La programmation de l'Annonciade autour de la création plastique de la première moitié du XXe siècle avait permis la mise en oeuvre d'une importante rétrospective consacrée au sculpteur catalan à l'été 1994.
Cette découverte sera d'autant plus intéressante que l'artiste n'est pas présent dans la collection du musée Despiau-Wlérick.

La Baigneuse drapée
1921 -Bronze
L'Annonciade
© J-L Chaix

image : Photo sculpture Maillol - La Baigneuse drapée
­Maillol a commencé sa carrière comme peintre proche du groupe des Nabis, sans toutefois appliquer leur technique. Il se tourna ensuite vers la tapisserie et réalisa ses premières sculptures vers 1895. Mais c'est en 1905 qu'il s'impose comme un sculpteur à la position originale rompant avec l'académisme et avec le lyrisme expressif de Rodin. Son œuvre attire l'attention par la perfection et la sobriété des formes.
­La conférence portera sur l'évolution de sa carrière et présentera l'ensemble des médiums utilisés par l'artiste : peinture, tapisserie, céramique, gravure, mais surtout sa sculpture qui rompt avec les traditions dix-neuviémistes en supprimant la narration, en simplifiant les formes, en abolissant le mouvement. Une sculpture qui ouvre à une œuvre silencieuse , qui atteint la beauté idéale et éternelle.
Les dessins seront également à l'honneur car Maillol n'utilisait que rarement un modèle pour ses sculptures. Il préférait prendre de nombreux croquis qu'il pouvait ensuite retravailler : un geste, un mouvement, une attitude, tout lui était propice.


­● Sculptures et dessins de Jacques Lasserre­  / Nus - de l'imaginaire au modèle vivant
Du 17 février au 22 mars 2015
­
Formé à l'école des Beaux-Arts de Bayonne, l'artiste s'oriente sur la technique de la sculpture et développe un intérêt particulier pour le travail du bois. Il travaille préférentiellement des bois durs, dont il utilise la structure pour créer des œuvres figuratives, essentiellement liées à la représentation féminine. En plus de la taille, il pratique aussi le modelage que l'on retrouve avec de petites esquisses préparatoires en terre.
L'exposition présente une rétrospective de l'oeuvre de l'artiste à travers une sélection d'une cinquantaine de pièces caractéristiques de sa production et provenant de collections publiques et privées en France et en Allemagne.

  • ­ Affiche exposition Jacques Lasserre­
  • ­ Photo oeuvre Jacques Lasserre­­
  • ­ Photo oeuvre Jacques Lasserre­
  • ­ Photo oeuvre Jacques Lasserre­


­
● Samedi 24 janvier 2015 à 15h
­­­ "Entre ruisseaux et lagunes : l'homme et son milieu dans la Grande Lande (-6000 à -2000 ans avant notre ère)"
Conférence par Hervé Barrouquère, Archéologue­

­ image : Photo Vue de lagune à Vert (Landes)
Vue de lagune à Vert (Landes) ­- ©­ Hervé Barrouquère­
­
Le milieu naturel landais est loin d'avoir connu une évolution linéaire dans laquelle la forêt constituerait un aboutissement. Celle-ci a existé longtemps avant que Napoléon III ne promulgue en 1857 sa loi d'assainissement et de mise en culture des Landes de Gascogne. L'existence de cette forêt originelle, puis sa disparition sont indissociables des grandes étapes du peuplement de ce vaste territoire. Nous allons suivre les traces laissées par les chasseurs-cueilleurs du début du Néolithique et découvrir comment le passage à une économie de production entraînera, entre le Chalcolithique et l'Age du Bronze, le déclin de la forêt et une recomposition de l'occupation spatiale par les populations locales.­
­ ­
­Plaquette du musée­ ­­ ­
Télécharger le ­Programme­ des animations du musée hiver 2015 (pdf 890ko)­­
­

Retrouver l'historique des animations du Musée Despiau-Wlérick 2014­­­­

Retourner à l'actualité des animations du Musée Despiau-Wlérick

­
­

­
­­
­­­ ­
­       image : Logo Facebook image : logo Twitter image : Logo YouTube­ ­ image : Logo Instagram­­­
­­
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus