Vous êtes ici : accueil > MA VILLE > Culture > Animations culturelles municipales > Animations du musée Despiau-Wlérick > Historique des animations du musée 2013




Historique des animations du musée 2013

­
­­ Une rétrospective Despiau à l'étranger
­Une grande rétrospective autour de Charles Despiau a été organisée à l'automne 2013 par le musée Beldenaanzee de La Haye aux Pays-Bas, puis en 2014 à Brème en Allemagne.
Le musée Despiau-Wlérick a été sollicité pour le prêt d'une vingtaine d'oeuvres de l'artiste. Voici le lien de la page de présentation de l'exposition néerlandaise sur le site du musée (en anglais) : www.beeldenaanzee.nl­. Site du musée allemand (en allemand) : ­ www.marcks.de­­

Le FLAC invite Boris Geoffroy
- Résidence du 25 novembre au 11 décembre Atelier de l' ­AIAA à Roquefort
- Exposition du 13 au 22 décembre Musée Dubalen
- Télécharger le dossier de presse sur Boris Geoffroy (pdf ­4,9 mo)­­ ­­ ­
- www.borisgeoffroy.com­

­● Exposition "L'animal moderne"
Du 4 novembre 2013 au 15 juin 2014
L'ampleur de la collection du musée Despiau-Wlérick ne permet pas de faire l'impasse sur l'iconograp­hie animalière. Sujet très présent au 19ème siècle, la sculpture figurative moderne témoigne de l'intér­êt porté par les artistes à ce type de représentation.
Parmi les pièces phares, on retrouve les grands animaliers de l'entre-deux-guerres comme Pompon, Sandoz ou encore Jane Poupelet qui rencontrent le succès avec un style très épuré. Ce sont aussi des sculpteurs comme Richard Fath ou Berthe Martinie qui produisent des séries nombreuses autour de l'animal (chien, cheval notamment).
D'autres artistes abordent l'animal de manière plus anecdotique apportant leur propre regard sur cette thématique. Le plus étonnant est sans doute le peintre Henry de Waroquier dont le passage tardif à la sculpture dans les années 30 donna à voir des animaux aussi fantastiques que ces visages.
L'animal se fait aussi monumental avec les commandes nombreuses pour les décors de l'Exposition internationale de Paris en 1937. On citera l'exemple étonnant des bornes animalières de Jeanne Piffard, vestige d'un décor destiné au Pavillon de l'Agriculture.
L'exposition présente également le plâtre original de la Force de Raoul Lamourdieu dont l'agrandissement est désormais étroitement associé aux arènes du Plumaçon.

"Animal"
du 5 octobre au 3 novembre 2013
Mont de Marsan Sculptures 9­

Journées du patrimoine
14 et 15 septembre 2013
Pendant ces journées consacrées au patrimoine, les visiteurs sont invités à découvrir le fond du musée à travers deux visites guidées proposées à cette occasion par le conservateur en chef du musée Despiau-Wlérick.­

  • Samedi 14 septembre à 15h : Robert Wlérick, œuvres d'atelier / Cette découverte des sculptures provenant du fonds d'atelier de l'artiste permettra d'appréhender la production de Robert Wlérick à travers des œuvres inédites ou méconnues et d'évoquer l'environnement quotidien du sculpteur
  • Dimanche 15 septembre à 16h : Un musée atypique autour de la sculpture, de Dubalen au musée Despiau-Wlérick / Reconnu comme majeur sur le créneau de la sculpture figurative de l'entre-deux-guerres et du 20ème siècle, le musée Despiau-Wlérick entretient cet axe de développement depuis son inauguration en 1968. Cependant, dès l'époque de Pierre-Eudoxe Dubalen et jusqu'à l'ouverture du nouveau musée, un embryon de collection a été constitué grâce aux artistes eux-mêmes.

"Robert Wlérick, oeuvres d'atelier"­
Du 10 août au 15 septembre inclus 2013

  image : Statue Wlérick - Autoportrait Le fonds Wlérick est l'un des plus importants de la collection du musée Despiau-Wlérick, officiellement inauguré en 1968. Cependant, la première œuvre de Robert Wlérick a été acquise en 1913 par Pierre-Eudoxe Dubalen. Les premiers dons de la famille Wlérick ont été faits dès 1956 constituant la première collection du futur musée. ­
En 2012, les héritiers ont donné au musée un ensemble important de plus de 300 pièces issues de l'atelier parisien de l'artiste (œuvres préparatoires, moulages d'oeuvres antiques, mobilier, outillage divers), complément à l'ensemble des dons préalablement consentis au profit du musée.
­Parmi ces œuvres, une peinture à l'huile sur toile, anonyme, représentant Robert Wlérick jeune, ainsi que des œuvres à rapprocher d'autres artistes familiers du sculpteur comme Lucien Schnegg ou Elisée Cavaillon.
L'exposition permettra de mettre en valeur des travaux inédits comme plusieurs séries d'esquisses (Pomone, Hommage à Baudelaire), des esquisses pour des œuvres non présentes dans la collection (notamment le modèle du Souffleur verrier commandé à l'occasion de l'Exposition des Arts décoratifs en 1925). L'inventaire de l'atelier a aussi permis de redécouvrir des modèles inconnus...
Ainsi, elle proposera un nouveau regard sur une œuvre très variée et un clin d'oeil à l'histoire montoise. En effet, plusieurs pièces "décoratives" qui ornaient les murs ou les étagères de son atelier parisien proviendrait en fait de l'atelier du peintre montois Louis-Anselme Longa, à la vente duquel atelier le père de Robert Wlérick, ébéniste et antiquaire, acheta un nombre important de lots.
image : Statue Wlérick - Maquette préparatoire pour le monument aux morts de Labrit
­ ­ ­ ­ ● El Cante tiene un misterio
1er au 28 juillet inclus 2013­ ­- Galerie d'expositions temporaires
(horaires du musée sauf pendant Arte Flamenco de 10h à 19h)­
36 peintures (huile ou acrylique) du caricaturiste Vasquez de Sola (né en 1927)
Les peintures d'Andrès Vazquez de Sola réunies dans cette exposition représentent des personnages étroitement liés au flamenco, dans toutes ses dimensions artistiques. On trouve ainsi des portraits d'artistes, de peintres ou d'écrivains.
Dans le cadre du festival Arte Flamenco
- ­Télécharger ­le  ­Dossier presse des expositions Arte ­flamenco (pdf 1,6 Mo)

Costumbres andaluzas
1er au 28 juillet inclus 2013­ ­- Musée Dubalen
(horaires du musée sauf pendant Arte Flamenco de 10h à 19h)­
Les 25 gravures et estampes exposées ont été réalisées entre 1852 et 1854 par Antonio Chaman. Elles soulignent l'importance du flamenco dans l'histoire de l'Andalousie. Certaines d'entre elles sont inspirées de la feria de Séville ou du pèlerinage del Rocio, d'autres représentent des scènes où se reflètent le quotidien de l'é poque et la personnalité de l'Andalousie du milieu du XIXe siècle, sa richesse culturelle.
Dans le cadre du festival ­Arte Flamenco
- ­Télécharger ­le  ­Dossier presse des expositions Arte ­flamenco (pdf 1,6 Mo)

Flamenchicos
1er au 28 juillet inclus 2013 (horaires du musée sauf pendant Arte Flamenco de 10h à 19h)­
­Affiches sérigraphiées Arte Flamenco réalisées par des élèves de l'école primaire du Peyrouat avec l'artiste plasticienne du collectif AIAA Natacha Sansoz, la sérigraphe Manica Jean-Louis et les graphistes du Studio Gusto Fanny Garcia et Jack Usine. Elles seront présentées au musée et affichées par les enfants dans la cité montoise.
Dans le cadre du festival ­Arte Flamenco
- ­Télécharger ­le  ­Dossier presse des expositions Arte ­flamenco (pdf 1,6 Mo)

­Plaquette du musée
Télécharger le ­programme­ des animations du musée juillet - décembre 2013 (pdf 3,4Mo)

● Le FLAC invite Grégoire Lavigne ­
­Résidence du 13 au 29 mai 2013 / Exposition du 30 mai au 2 juin 2013 ­­
Télécharger le f­lyer FLAC Grégoire Lavigne (pdf 1,1 Mo)
­
● Nuit européenne des musées
La 9ème édition de "La Nuit européenne des musées" s'est déroulée le samedi 18 mai 2013. Le musée était ouvert exceptionnellement de 19h à minuit.

­ Une nuit chez Dubalen
Le premier musée municipal de Mont de Marsan a vu le jour en 1886 pour rassembler les collections de Pierre-Eudoxe Dubalen, chercheur éclectique, à la fois archéologue, entomologiste et botaniste qui a marqué l'histoire des Landes aux XIXème et XXème siècles.
A l'occasion de la nuit des musées, avec la complicité du Théâtre des deux Mains de Villeneuve de Marsan, un chercheur de renom et son assistante, interprétés par Bertrand Jarrigeon et Véronique Lauzanne, vous présenteront le fruit des recherches de celui qui fut le conservateur emblématique du premier musée de Mont de Marsan.
­Humour et surprises garantis pour cette soirée spéciale ouverte à tout public !­
Deux visites revisitées du musée Dubalen à 20h30 puis à 22h
­ ­­  ­ image : Portrait de Pierre-Eudoxe Dubalen (1912) par A. Fontan­
­ ● Conférence du samedi 27 avril 2013
Sculpture et Colonne, les affinités modernes d'un couple millénaire
Par Alexandre Alibrandi, Historien de l'art, Lille
Soutien de l'architecture dès son origine, le rôle de la colonne s'est très vite étendu à celui de support du message gravé et de l'image historiée.
Alors que les architectes modernes abandonnent assez largement la colonne au profit du poteau à la forme plus standardisée, les sculpteurs prennent acte de la disparition d'un des supports architecturaux les plus emblématiques.
La colonne vue par les sculpteurs du XXe siècle resurgit en dehors du domaine qui l'a vu naître. Vecteur de compréhension de l'espace de Rodin à Buren, relectures de son anthropomorphisme de Bourdelle à Anselm Kieffer, fausses ruines et véritables constructions des époux Poirier à Brancusi, les artistes entretiennent le souvenir de la colonne, s'inspirent de ses formes et jouent de ses significations. ­ ­
­ image : Constantin Brancusi - colonne sans fin - 1938
Constantin Brancusi
Colonne sans fin - 1938
Exposition "Anna Quinquaud, itinéraires africains dans les années 30"
9 mars - 16 juin 2013­ ­
Comme d'autres sculpteurs figuratifs de l'entre-deux-guerres, Anna Quinquaud (1890-1984) finit sa vie oubliée. Sa riche production est aujourd'hui redécouverte à travers la présentation de soixante oeuvres, sculptures et dessins, pour la plupart inédites, et représentatives du talent de l'artiste. Car il faut se remettre dans le contexte des années 20 et s'imaginer l'extraordinaire que représente une jeune femme seule sur les pistes du continent africain. Quelle force de caractère fallait-il avoir! Son œuvre est un hymne à la beauté de l'Afrique et de ses traditions ancestrales.
L'exposition s'attache particulièrement à mettre en avant son regard sur la femme africaine. La maternité, la beauté, la place de l'homme, le travail, la quête incessante de l'eau, permettent de montrer le rôle essentiel de la femme dans la société africaine. Aucune trace d'anecdote dans son travail, mais bien une recherche de dignité de ces civilisations lointaines côtoyées et patiemment observées. Une exposition rétrospective ambitieuse se devait d'être organisée. Son travail est aujourd'hui pleinement remis en lumière. Elle le mérite !
La spécialisation du musée Despiau-Wlérick autour de la sculpture figurative de l'entre-deux-guerres rend particulièrement pertinente la tenue d'une exposition autour de la production d'une telle artiste orientaliste.
D'envergure nationale, cette exposition est réalisée en partenariat avec le musée Baron-Martin (Gray), le musée d'art et d'archéologie de Guéret, le musée du Nouveau-Monde de La Rochelle et La Piscine - musée d'art et d'industrie André-Diligent de Roubaix. Elle bénéficie des prêts consentis par le musée du Quai Branly (Paris), la Cité internationale de la Céramique (Sèvres), le musée des Années 30 (Boulogne-Billancourt), le musée Sainte-Croix (Poitiers), le musée des Beaux-Arts de Brest et le musée d'art et d'archéologie de Guéret, ainsi que de collectionneurs privés passionnés par cette artiste atypique.

Catalogue: Anne Doridou-Heim, Anna Quinquaud, exploratrice, sculptrice - Voyage dans les années 30, Somogy éditions d'art, Paris (2011).­

  • ­ Affiche exposition Anna Quinquaud­­­­­­
  • Anna Quinquaud­
  • Anna Quinquaud
  • Anna Quinquaud­
  • Anna Quinquaud
  • Anna Quinquaud
  • Anna Quinquaud­
  • Anna Quinquaud­
  • Anna Quinquaud­
  • Anna Quinquaud­­­
  • Anna Quinquaud­­­
  • Anna Quinquaud­­­
­
- ­Télécharger ­le ­Dossier de presse (pdf 1,2 Mo)

­● Conférence du samedi 9 mars 2013
Anna Quinquaud (1890-1984), sculpteur orientaliste

Par Anne Doridou-Heim, Historienne de l'art, Paris

● Conférence du samedi 26 janvier 2013
Les fouilles archéologiques à Mont de Marsan

Par Hervé Barrouquère, Service régional d'archéologie, Bordeaux 
La ville de Mont de Marsan et sa région environnante ont fait l'objet, ces 15 dernières années, de nombreuses recherches archéologiques soit par le biais de l'archéologie préventive, soit grâce à la volonté tenace de l'archéologie associative.
Ces chantiers ont permis d'obtenir de nouvelles données qui nous éloignent de plus en plus de la notion arbitraire de "désert landais".
Hervé Barrouquère, archéologue au Service Régional d'Archéologie, fera le point au cours de cette conférence sur l'état des connaissances sur le peuplement ancien de Mont de Marsan et de sa région.­
image : Photo chantier de fouilles avec ses différentes strates devant le musée ­
­
­● ­Plaquette du musée­ ­­ ­
Télécharger le programme des animations du musée janvier à juin 2013 (pdf 1,3Mo)­­­


Retrouver l'historique des animations du Musée Despiau-Wlérick 2012­­­

Retourner à l'actualité des animations du Musée Despiau-Wlérick

­
­


­
­
­­­ ­
­       image : Logo Facebook image : logo Twitter image : Logo YouTube­ ­ image : Logo Instagram­­­
­­
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus